Numérisations récentes du Petit Journal

Derniers ajouts

De nouvelles numérisations du supplément illustré du Petit journal sont ajoutées régulièrement à cette collection. Si vous souhaitez la numérisation prioritaire d'un numéro, n'hésitez pas à nous contacter.

  Nous contacter



12 ème  Année
Dimanche 29 Décembre 1901
Numéro  580
A TIEN-TSIN - RIXE ENTRE ALLEMANDS ET AUXILIAIRES ANGLAIS

Un incident étrange s'est produit à Tien-Tsin.
Un soldat hindou, du 4e régiment de cipayes du Pendjad, au service de l'Angleterre, pris, dit-on, subitement de folie, a tué deux de ses camarades, en a blessé un troisième au moment où o, le relevait de faction.
Après quoi, favorisé par l'obscurité, il s'échappa, s'enfuit jusqu'aux lignes des Allemands, pénétra dans leur magasin de subsistances, en blessa mortellement le contrôleur Eblert, tira plusieurs coups de fusil qui atteignirent assez gravement trois autres hommes et finalement fut mis à mort par le poste allemand qui défendit vaillamment ses provisions.
Si vaillamment même qu'il coucha sur le carreau, en même temps que l'agresseur, quatre cipayes accourus pour l'arrêter.
Telle est la version officielle et nous ne demandons pas mieux que d'y ajouter foi.
Nonobstant, ce cas de folie furieuse, dont on a pris soin de nous donner le nom, « amok », paraîtra singulier à ceux qui savent combien sont fréquentes dans le corps d'occupation en Chine les rixes entre Allemands et Anglais.

Calendrier pour 1902.
Pour défendre son domicile.

Calendrier pour 1902
Comme tous les ans, à pareille époque, nous publions un calendrier pour l'année prochaine.
Il est, cette fois, particulièrement joli et nous espérons qu'il fera plaisir à nos lecteurs.
Ils voudront bien accepter en même temps les vœux que le Supplement illustré forme de grand cœur pour leur bonheur et celui des êtres qui leur sont chers.

Pour défendre son domicile
ce n'est pas seulement à la Chambre que les bouilleurs de cru font parler d'eux.
A Gennes, près de Saumur, un nommé Burgerie avait, dans une hutte, en forêt, installé des ruches, passe-temps idyllique.
Ce qui l'était moins, c'est qu'exerçant la profession de bouilleur de cru il s'était mis en guerre ouverte avec le fisc.
Celui-ci, qui ne plaisante guère, envoya un huissier du nom de Renier, lequel, sachant Burgerie peu commode, se-fit accompagner par deux gendarmes.
Tous trois frappèrent et, comme on ne leur répondait pas, enfoncèrent la porte.
A ce moment, une explosion se produisit et l'huissier, blessé, par bonheur légèrement, au visage, poussa des cris de paon.
Burgerie avait combiné un ingénieux système grâce auquel un petit canon partait au moment où la porte s'ouvrait.
Il avait jugé prudent de ne pas assister à l'expérience et ne put par conséquent jouir d'un succès qu'il paiera peut-être un peu cher.