Les numéros incontournables du Petit Journal

Les numéros incontournables

Certains numéros du Petit Journal sont devenus, par leurs illustrations, la gravité de l'événement raconté ou la polémique suscitée, figure mythique de la mémoire collective.


Les incontournables : 14 Numéros



3 ème  Année
Samedi 31 Décembre 1892
Numéro  110
LE VEAU D'OR

Le veau d'or est toujours debout.
On encence
Sa puissance.
Ces vers, que les auteurs de Faust mettent dans la bouche de Méphistophélès, le lieutenant de Satan, comme ils sont d'actualité, hélas !
les paroles sont des antiques où pureté rime avec austérité, dévouement avec désintéressement. mais les actes !
Le veau d'or est toujours debout, et ses prêtres sont nombreux, audacieux, jusqu'au jour de justice où l'indignation des honnêtes gens vient les poursuivre jusque sur les marches du piédestal de l'idole qu'ils servent.
Il faut s'enrichir, s'enrichir quand même, et tous les moyens sont bons.
Vous l'avez voulu, philosophes néfastes et attristés qui, dans des œuvres littéraires, avez prêché la nécessité de la lutte pour la vie, du struggle for life.
Voici venir votre récolte ; malheureusement ce que vous avez semé porte des fruits qui donnent la mort.
Ceux qui travaillent et amassent pour l'avenir ont fourni leur épargne dans l'espoir de concourir à une œuvre patriotique et utile à l'humanité, ils en espéraient un bénéfice équitable, et c'est la ruine.
Tout à coup ils apprennent que leur argent si durement gagné a servi à payer ceux dont la mission sacrée est de travailler sans relâche à augmenter le bien-être du peuple.
La colère est grande et la ronde n'est pas joyeuse autour de l'idole.
Les coupables éperdus sentent planer au-dessus de leur tête le châtiment.
Après les jours de bombance vont luire les jours de réparation.
Le malheur est qu'on ne punira probablement pas les plus coupables, ils sont trop habiles ; il faudra se contenter de quelques maigres satisfactions ; les fins renards recommenceront, et demain comme hier, comme aujourd'hui, le veau d'or restera debout.

Table des matières du supplément illustré en couleurs du Petit Journal pour l'année 1892
Gravures :
Beaux art, Portraits, Accidents, Crimes et Sinistres, Théâtres, Vues, Monuments, Villes, Costumes, Divers, Nouvelles

Les étrennes au Dahomey

Oublions un instant ces tristesses pour parler de choses plus consolantes.
Vous êtes, mes chers lecteurs, tout aux joies des étrennes, joies pour tout le monde : qui dira, en effet, quel est le plus heureux de celui qui donne ou de celui qui reçoit ?
je profite de cette occasion pour vous envoyer tous mes meilleurs souhaits pour l'année qui va commencer, et je ferme la parenthèse afin de vous parler encore une fois de ceux que nous admirons et que nous aimons tant, de nos braves petits soldats du Dahomey.
Ils voudraient bien tous, leur besogne héroïque accomplie, se trouver aujourd'hui assis au foyer de famille. Cela ne se peut malheureusement pas, mais d'ici on a essayé de les consoler un peu en leur envoyant quelques douceurs.
Leurs privations en seront amoindries et leur corps s'en trouvera bien ; ils verront que s'ils ont fait beaucoup pour nous, en retour nous ne les oublions ps et leur âme en sera réconfortée.